Vincent Gagnard

Vincent Gagnard, responsable de Bioprocess Services depuis 10 ans : un parcours cohérent et des objectifs clairs

Vincent est arrivé comme responsable de Bioprocess Services après une formation DEA et DESS en génie électrique et une spécialité en moteurs asynchrones. Ses 6 années d’expérience au sein d’un service qualité (avec des outils qualité tels que PARETO, PDCA) et son goût naturel pour le service aux clients, vont l’amener vers une réflexion en amont pour résoudre les problèmes de façon durable plutôt qu’avec des « rustines ». Son adage : « Solution globale en amont, moins de pannes en aval »

C’est ainsi que Vincent Gagnard a mis en place une structure solide pour répertorier les différents types d’intervention et faire le retour aux fournisseurs d’équipement, comme Applikon Biotechnology par exemple. D’ailleurs, c’est grâce à lui que ces derniers réaliseront certaines de leurs mises à jour ! 

A la question « Quelle dimension veux-tu donner à Bioprocess Services ? », Vincent nous répond que le service a évolué d’un service de maintenance vers un service client pendant sa période de management. « Pour moi il est important de ne pas être simplement un service de dépannage, mais un véritable service à l’écoute de son client pour anticiper les besoins et faire de la maintenance préventive, plutôt que curative. » insiste-t-il.

Mais comment insuffler ses aspirations au sein d’une équipe ? Quels sont les outils ? Sous des airs d’agneau, Vincent ne fait pas de quartier ! Il responsabilise ses coéquipiers mais il les soutient en cas de difficulté et ils sont très impliqués dans les recherches de solutions et de qualité. Cela leur donne une vraie motivation dans leur travail au quotidien et ils sont responsables à leur échelle de la réussite des interventions de Bioprocess Services. En complément de ce style de management, il y a les outils tels que le suivi hebdomadaire avec l’équipe, un point pour chaque client et des mini réunions éclair lorsqu’un problème spécifique doit être résolu.

Comment se passe une journée type pour Vincent ?

« Je n’ai pas de journée type  ! Tous les jours sont différents, parce que chaque client est une personne unique avec des besoins spécifiques. » Ça s’appelle du sur-mesure ! 

Sa première journée commence lorsqu’il est en prestation chez un client. Lorsqu’il a terminé sa journée, c’est une deuxième journée qui commence pour Vincent ! « Là, je mets à jour les informations avec mon équipe suite à mes interventions et je prépare les projets d’intervention en amont pour en améliorer l’efficacité et rationaliser le planning. »

Quels projets pour Bioprocess Services ?

Vincent Gagnard a à cœur de toujours proposer un meilleur service pour ses clients. Pour exemple, « Nous avons écourté le délai de rénovation des moteurs Applikon Biotechnologies des 8 huits semaines instaurées par notre fournisseur,  à seulement 2 semaines : c’est en investissant dans du matériel spécifique que nous y sommes arrivés. Cela permet à mes collaborateurs de réaliser ces opérations sur notre site à Saint-Paul-Trois-Châteaux au lieu de renvoyer l’équipement aux Pays Bas», explique-t-il fièrement. Son objectif est atteint, il a apporté un réel service à ses clients !

« En 2018, j’ai mis en place un nouveau contrat de maintenance pour mes clients, ce qui leur permet d’avoir au moins une visite par an de nos techniciens. Cela a toute son importance car lors de ces visites annuelles, nous pouvons échanger avec les utilisateurs, identifier des difficultés, anticiper de futurs besoins que ce soit en termes de formation ou de matériel. Pour moi, c’est aussi l’occasion de redécouvrir le matériel dans son environnement et le voir fonctionner sur différentes applications. Chaque client a une utilisation bien spécifique et pour mon service, il est très important de les connaître. Cela nous permet d’être au plus près de nos clients.» 

A contrario, lorsque j’interviens en dépannage, je n’ai aucune idée de l’origine de la panne et je n’ai pas ou peu d’informations sur l’environnement global. Je peux réparer et conseiller, certes, mais je n’ai pas les ressources pour agir préventivement. C’est pourquoi, je préfère toujours travailler dans le cadre d’un contrat de maintenance ».

Vincent nous confie son espoir secret d’obtenir une accréditation de formateur, par exemple pour le matériel Applikon Biotechnologies (et par l’Etat français) ce qui permettrait à Bioprocess Services d’être le référent formation pour ces équipements qui constituent 60 % des interventions de maintenance. 

Une autre de ses adages : « La formation est une des armes majeures contre les pannes » !

Souhaitons donc à Vincent et à son équipe d’être accrédités pour les formations aux produits Applikon Biotechnology en 2020 !